logo v3

Cinquante.jpg

Un courtier, c'est gratuit ou payant ?

Aujourd'hui on trouve sur le marché des courtiers qui se disent "gratuits". Quels services peut-on attendre de ces prestataires ? Pourquoi d'autres courtiers ont-ils fait le choix de facturer des honoraires ?

 

Le premier point, essentiel, est de rappeler "qu'aucun versement de quelque nature que ce soit ne peut être exigé d’un particulier avant l'obtention d’un ou plusieurs prêts d’argent" (Article L321‐2 du Code de la Consommation).

L'étude d'un dossier est donc toujours gratuite !

Gratuit ?

Le deuxième point important est de se demander pour qui travaillent les courtiers en prêt: pour ceux qui les paient bien sûr !

  • Un courtier gratuit est uniquement rémunéré par les banques. Il travaille donc exclusivement pour elles et fera son possible pour convaincre son client emprunteur qu'il va bien s'occuper de son dossier tout en étant gratuit. Mais comme il devra faire beaucoup plus de dossiers pour s'assurer un salaire, il va passer beaucoup moins de temps en étude et montage, et ne personnalisera pas la demande de financement. Il sera tenté de renvoyer son client vers la banque qui lui versera la commission la plus élevée (car non les banques ne paient pas 1% tous les dossiers, elles intègrent de nombreux critères: prêt 0%, plafonnements, déjà clients...). Et certains courtiers "gratuits" vont finalement demander des honoraires en fonction du pourcentage qu'ils vont percevoir de la banque (commission qui peut être parfois de 0€). C'est arrivé à des jeunes emprunteurs qui m'avaient consulté puis avaient opté pour un autre courtier qui se disait gratuit...
  • Le courtier qui facture sa prestation travaille pour ses clients. Il va passer des dizaines d'heures à préparer, défendre, négocier et contrôler le dossier de financement.

Il va prendre le temps de corriger les points de faiblesse et mettre en avant tous les points positifs pour optimiser la présentation du dossier.

Il va créer un plan de financement précis et parfaitement adapté au projet (avec ou sans travaux, différé d'amortissement, paliers...) et limiter voire supprimer les frais intercalaires.

Il va négocier tous les éléments qui rentrent dans le coût du prêt.

Il va s'assurer que toutes les conditions négociées sont bien intégrées en vous accompagnant et en relisant avec vous le contrat de prêt qui sera signé.

 Quel coût ?

Le troisième point est de connaître le coût représenté par les honoraires. On parle souvent d'environ 1% du dossier. Bien peu comparé aux 4 à 8% pris par les agents immobiliers...

Chez CREDYCIA, les honoraires sont inclus dans le montage financier, et donc intégrés au calcul du TAEG (taux annuel effectif global) car nous sommes certains de pouvoir vous proposer les meilleures conditions de taux, même avec des frais de courtage.

Yves CHEVALLIER, courtier en prêt